Linéaments


R. 49 reporté en fin de XXVI
R. 50 : héroïque Majorien en butte aux sorcelleries de la femme gothique d'Aétius, jaloux…

R. 51 : Évocation de la Colchidienne Médée, avec les taureaux soufflant le feu.
R. 52, suite de la paraphrase. Les bonnes qualités de Majorien.
R. 53
LOYEN « SIDOINE APOLLINAIRE ET L'ESPRIT PRECIEUX EN GAULE »
Aujourd'hui comme toujours l'empire s'écroule. Les grands propriétaires s'en foutent, et les poétaillons entassent leurs vétilles.

R. 54
Aucun vers.
Les grands font de la poésie plus ou moins inepte en rivalisant de flagorneries. N'attendre aucune sincérité.

R. 55
Aucun vers
Déferlement de mauvais goût dans les écrits ecclésiastiques, répugnants écrits de saint Augustin, bouffonnerie littéraire et devinettes, j'aime pourtant chez les Anciens ce que je ne supporte pas chez les contemporains. Les étudiants en lettres de Jazdzewski.
ATTENTION DOUBLE EMPLOI AVEC LE NUMERO 38 !!!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Namouna de Troyat

HAINES ENCLOSES

Résurrection de Namouna !